Coronavirus SARS-COV2 : vaccination COVID19 efficace?

Le 11/11/2021

Fatigué des nouvelles incessantes sur la COVID19, j’ai abandonné mon « petit suivi sans prétention » de l’évolution de cette épidémie du SARS-COV2 qui s’éternise.

Pour mémoire : Troisième confinement du 20/03/2021 au 03/05/2021. 19/05/2021 couvre-feu 21h au lieu 18h et 19h changement d’heure. 09/06/20210 couvre-feu 23h. Fin du couvre-feu 20/06/2021. Fin confinement restaurants 30/06/2021, mais pass sanitaire.

Les sites qui traitent de cette problématique COVID19 sont nombreux, mais il est toujours aussi difficile de trouver des analyses étayées et des réponses aux questions légitimes que nous nous posons face aux affirmations qui nous sont assénées de toute part.

Je reprends donc ici deux questions sur la vaccination :

1 La vaccination diminue t’elle le risque global de décès de la COVID19 ?

2 La vaccination diminue t’elle le risque de contamination de la COVID19 ?

Difficile en fait de répondre à ces questions !

1. Y aurait-il une corrélation entre le taux de vaccination global et le nombre total de décès ?

L’analyse des données par pays de 31 pays (données GOOGLE) ne fait pas apparaitre de corrélation ; au contraire, on pourrait presque mettre en valeur une augmentation du taux de décès avec l’augmentation du taux de vaccination, mais s’agissant de taux globaux sur toute la période de l’épidémie, cette conclusion hâtive serait hasardeuse.

2. On peut aussi se demander s’il existe une corrélation entre le taux de vaccination global et le taux global de contamination (nombre de cas totaux/ population totale?

L’analyse des données par pays des mêmes 31 pays (données GOOGLE) ne fait pas apparaitre de corrélation ;

Si la vaccination divisait par 12 le risque de transmission du virus, comme l’annonçait l’exécutif en juillet 2021, ne devrait-on pas trouver au moins une légère corrélation ?

On pourrait expliquer ce résultat d’analyse décevant, en arguant du fait que le taux de contamination global prend en compte toute la période et notamment les données les plus anciennes qui, par définition, ne prennent pas en compte la diminution par 12 de la vaccination.

Mais si l’on fait l’analyse avec la contamination 24h, on ne trouve pas plus de corrélation.

Décidément, il n’est pas simple non plus de répondre à cette question et nos dirigeants étaient bien téméraires en jouant les apprentis sorciers.

Si l’on retire les ETATS-UNIS qui aplatissent l’analyse du fait de leur taille, l’analyse ne varie cependant pas : aucune corrélation !

Dur, dur d’être devin, en matière d’épidémie !

A t’on répondu à ce stade à la question : la vaccination COVID19 est-elle efficace?

Assurément Non!

La seule conclusion que l’on pourrait tirer de cette analyse, c’est qu’il serait probablement plus intéressant de tenter de mettre le paquet sur la recherche de médicaments et de protocoles pour soigner la maladie que de se focaliser sur le vaccin.

Ces deux absences de corrélation – taux de vaccination/taux de décès et taux de vaccination/taux de contamination – ne remettent cependant pas en cause le fait que le vaccin protège des formes graves, notamment les personnes à risque et qu’elle permet de diminuer ainsi la pression sur nos hôpitaux, ce qui est primordial.

Covid-19 : la vaccination réduit-elle vraiment par 12 le risque de contamination ? (yahoo.com)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.