SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 20/04/2020

8ème jour de baisse des REA
Le coefficient de progression de l’épidémie augmente et se rapproche à nouveau de 1,02
mais la tendance au long cours est toujours à la baisse.
En Italie le coefficient est en légère diminution proche de 1.01

Covid-19 : comment une stratégie de doubles tests permettrait de sortir du confinement et de relancer l’économie

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 19/04/2020

7ème jour de baisse des REA
Le coefficient de progression de l’épidémie diminue et se rapproche à nouveau de 1.
En Italie le coefficient est en légère diminution à moins de 1.02

Covid-19 en France : l’immunité collective « paraît difficilement possible »

Près de 160.000 morts dans le monde, un laboratoire chinois se défend… le point sur le coronavirus

Coronavirus: ce que nous apprend le cas du porte-avions Charles-de-Gaulle

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 18/04/2020

La progression des cas reprend légèrement à 2% mais la tendance reste à la baisse

6ème jour de baisse des REA
Le coefficient de progression de l’épidémie remonte à 1,0235.
En Italie le coeficient est stable à 1.02

Covid-19 : chronique d’une émergence annoncée, 2

par Philippe Sansonetti , le 14 avril

Sortie de confinement, ou la somme de tous les dangers

Pour le Pr Christian Bréchot, le combat ne fait que commencer

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 17/04/2020

Premier jour avec une augmentation des cas quasi nulle ! A suivre…

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le cinquième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie se rapproche de 1.
En Italie le coefficient est en légère diminution, désormais à 1.02

Arnaud Fontanet, le décryptage de l’épidémiologiste

Gouvernement.fr: dernières informations sur le Coronavirus. 1 avr. 2020

Arnaud Fontanet – La stratégie française face à la crise sanitaire du COVID19

Gouvernement.fr: dernières informations sur le Coronavirus. 13 avr. 2020

Comment prépare t’on la fin du confinement?

Coronavirus : la France pourrait déjà faire des millions de tests | Le Speech de Jean-Louis Hunault, président du SIMV

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 16/04/2020

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le huitième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie est stable à 1,025.
En Italie le coefficient est en légère augmentation, désormais à 1.0229

Coronavirus: lueur d’espoir en France, doutes sur l’allègement du confinement AFP 16/04/2020

Une conférence très complète sur le risque pandémique : AGORA DES SAVOIRS

MSHSUD.TV 29/03/2017 – Centre RABELAIS

Arnaud Fontanet – Faut-il craindre les pandémies ?

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 15/04/2020

Il ne faut pas confondre Pic de l’épidémie et Pic de l’hospitalisation !

On ne parle plus de pic, mais de plateau; mais c’est toujours de plateau des hospitalisations et non de plateau de l’épidémie.

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le septième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie redescend à 1,025.
En Italie le coefficient est encore en légère diminution, désormais à 1.0164

Covid-19 : et le pic se transforma en plateau

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 14/04/2020

Le confinement est prolongé jusqu’au 11 mai 2020.

Cette décision est sage car on constate l’effet très bénéfique du confinement sur la préservation des capacités de soins de nos hôpitaux. (Les ruptures des courbes de tendance initiales du premier graphique sont très nettes et n’appellent aucune contradiction)

Ceci démontre aussi que les français, dans une grande majorité, ont respecté les règles du confinement. Si tous les français étaient aussi respectueux des règles que les allemands, aurait-on pu espérer avoir les mêmes résultats que ceux de l’Allemagne ?

D’aucuns ont pu lire sur les réseaux sociaux :

  • tant que nous n’avons pas contracté le virus, nous ne sommes pas immunisés,
  • tant que nous ne sommes pas immunisés, nous restons confinés,
  • et nous sommes confinés pour ne pas le contracter.

Ce qui se voulait être une galéjade devient une leçon de stratégie lorsqu’on termine la troisième affirmation par « jusqu’à ce que nous ayons suffisamment de tests et de masques ».

Je devrais donc pouvoir en conclure que nous pourrons envisager notre libération lorsque nous aurons des tests et des masques.

Ce qui est finalement réconfortant, n’est-il pas? 

Cà au moins, je ne suis pas prêt de l’oublier !

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le sixième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie remonte sensiblement dépassant 1,05.
Cette observation est peut-être la conséquence de l’augmentation des tests, il faut l’espérer!
C’est la mise en valeur de la difficulté que nous aurons à nous débarrasser du coronavirus, si nous
ne testons pas à grande échelle avec mise en quarantaine (14/20 jours) des cas positifs
et port généralisé des masques. Pour cela il faut des tests et des masques!
En Italie le coefficient est encore en légère diminution, désormais inférieur 1,02.

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 13/04/2020

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le cinquième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie remonte légèrement en restant inférieur à 1.03
En Italie le coefficient est en légère diminution, désormais proche de 1,02.

Coronavirus: l’Inserm alerte sur les risques d’un déconfinement sans tests ni isolements

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 12/04/2020

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le quatrième jour.
Le coefficient de progression de l’épidémie est maintenant inférieur à 1.02
(L’édition précédente ne prenait pas en compte les chiffres actualisés).
En Italie le coefficient est en légère diminution, désormais inférieur à 1,03.

Coronavirus : Pourquoi la Suède n’est-elle toujours pas confinée?

Share Button

SARS-COV2 : évolution du coronavirus en FRANCE 11/04/2020

Le pic de la courbe des REA est confirmé pour le troisième jour.
La prévision d’atteinte de la limite de 12500lits à l’origine au 07 avril avait été repoussée au 12 avril
avec les premiers effets du confinement.
On voit depuis 3 jours que l’on atteindra pas cette limite si les bons résultats du confinement perdurent.
En revanche, le coefficient de progression de l’épidémie ne diminue pas sensiblement.
Il se stabilise à 1.05, ce qui est encore beaucoup trop fort.
En Italie le coefficient est également stable ces derniers jours mais est proche de 1,03.

Coronavirus : la fin d’un monde ? – Le Débat

Share Button